Foire aux Questions

1. Commissaire aux comptes,
expert-comptable : quelles différences ?

2. Quand faut-il désigner
un commissaire aux comptes ?

3. Quels risques prend-t-on en
omettant de nommer un commissaire aux comptes ?

4. Quelle est la durée du
mandat de commissaire aux comptes ?

5. Qui peut consulter le rapport du
commissaire aux comptes sur les comptes annuels ?

6. Comment sont fixés les honoraires ?

Nos honoraires dépendent des diligences mises en œuvre pas nos équipes. Ils s’appuient pour l’essentiel de nos missions sur un barème horaire applicable à notre profession (Article R823-12 C. Com.) :

Montant : Total Bilan + Produits Exploitation + Produits Financiers HT Nombre d’heures de travail
Jusqu’à 305 000 € 20 à 35
de 305 000 € à 760 000€ 30 à 50
de 760 000€ à 1 525 000 € 40 à 60
de 1 525 000 € à 3 050 000 € 50 à 80
de 3 050 000 € à 7 622 000 € 70 à 120
de 7 622 000 € à 15 245 000 € 100 à 200
de 15 245 000 € à 45 735 000 € 180 à 360
de 45 735 000 € à 122 000 000€ 300 à 700

Il est possible de déroger à ce barème au regard des particularités du contexte.
Les associés de Blanc & Neveux proposent des honoraires raisonnables, ajustés et toujours concertés.

7. A quelles obligations les commissaires
aux comptes sont-ils eux-mêmes astreints ?

8. Comment devenir commissaire aux comptes ?

9. En quelques mots, pourquoi
BLANC & NEVEUX ?

10. Vous envisagez de nous désigner,
comment procéder ?